l’école autrement, neurosciences, pédagogie de projet, ateliers d’application, école ouverte et responsable
  • Accueil
  • > Archives pour le Lundi 20 octobre 2008

Le projet pédagogique
20 octobre, 2008, 17:12
Classé dans : La pedagogie de l'ecole

Les enfants à l’école sont des « apprenants »,  l’école doit prendre en compte leur profil cognitif pour les accompagner et les guider dans leur construction des savoirs.
C’est cet apport des neurosciences que l’équipe mettra en œuvre dans sa pédagogie de projet à chaque niveau de cycle, en étayant tant de façon culturelle qu’artistique,  sportive ou encore citoyenne ou scientifique.
Les élèves travailleront par domaines de compétence comme par appétence. Il est nécessaire de s’appuyer sur les richesses de chacun pour retrouver le plaisir d’apprendre à l’école.

Nous choisissons de faire aimer l’école aux élèves en redonnant du sens aux apprentissages.

Cliquez ci-dessous pour connaître les différents critères.

Principaux critères



Les ateliers quotidiens d’application pédagogique
20 octobre, 2008, 17:10
Classé dans : La pedagogie de l'ecole

L’école est un lieu d’apprentissage qui se doit de prendre sens au présent.
Il nous semble essentiel d’amener les élèves à éprouver leurs connaissances et d’avoir envie de les approfondir : nous voulons contextuer les savoirs et donner prise aux apprentissages.
Ces ateliers sont en rapport direct avec les notions abordées en classe, ils s’inscrivent l’après-midi et sont adaptés aux questionnements des élèves et à la connaissance du monde dans lequel ils vivent.
Les intervenants extérieurs ou les sorties seront choisis pour leur pertinence autant que pour leur richesse et leur pédagogie.

(suite…)



Une pédagogie bienveillante
20 octobre, 2008, 17:09
Classé dans : La pedagogie de l'ecole

Notre premier rôle sera de mettre l’élève en réussite scolaire grâce à :

  • Ateliers quotidiens d’applications pédagogiques.
  • Richesse de l’enseignement.
  • approfondissements des matières appréciées par l’élève.
  • Suivi individuel de chaque élève.
  • Décloisonnement des classes et des âges à l’intérieur des cycles.
  • Enseignements Horizontaux.

Les évaluations institutionnelles seront effectuées comme dans toute école publique.



L’anglais
20 octobre, 2008, 16:52
Classé dans : La pedagogie de l'ecole

L’enseignement de l’anglais est d’ores et déjà une priorité des programmes de         l’éducation nationale pour l’école primaire. Nous pensons qu’il est effectivement essentiel à la formation précoce de nos élèves mais qu’il se doit d’être optimisé.
Les dernières études linguistiques démontrent qu’il faut un bain de langage contextué pour rentrer dans l’efficience d’une langue : des intervenants anglais, n’interagiront qu’en anglais avec tous les enfants de l’école, en récréation, au déjeuner ou pendant certains ateliers d’application qui pourront se faire uniquement en anglais, selon les sujets et les connaissances des élèves.

Nos élèves français doivent rattraper le niveau européen de maniement de la langue anglaise, il n’y a aucune raison pour que nous restions les plus faibles en anglais qui est le premier vecteur mondial de communication. (rapport PISA 2000)



Le chinois
20 octobre, 2008, 16:51
Classé dans : La pedagogie de l'ecole

Nous pensons que l’initiation au chinois des élèves de primaire peut être une   richesse importante tant d’un point de vue culturel que linguistique. D’un point         de vue didactique, elle est l’accès au symbolisme par son mode d’écriture, sa         calligraphie parle d’art et son système de comptage transparent peut éclairer la  mise en place du nombre efficacement.     Le gouvernement chinois est prêt à nous soutenir dans cette aventure qui nous parait d’une grande pertinence compte tenu de la situation économique et  culturelle mondiale actuelle.



La participation des familles
20 octobre, 2008, 16:48
Classé dans : La pedagogie de l'ecole

Nous souhaitons rétablir le lien social famille-école en faisant des parents nos partenaires.
Des espaces de dialogue seront organisés un samedi par mois.
- Une heure destinée à une discussion de groupe suivi d’un café.
- Deux heures consacrées à des rendez vous individuels avec le corps enseignant.
L’adresse email de l’instituteur sera communiquée en début d’année, afin de faciliter la prise de rendez-vous.
Le planning de chaque samedi sera géré par la direction pour chaque instituteur, les parents qui n’ont pas accès à Internet pourront également prendre rendez-vous par téléphone.

Chaque parent pourra, s’il le désire venir passer une matinée dans la classe de son enfant.
Nous inviterons les parents à venir participer à la vie de l’école en venant nous présenter leur métier en classe.



L’accueil
20 octobre, 2008, 16:43
Classé dans : La pedagogie de l'ecole,La structure de l'ecole

« La chronobiologie et la chronopsychologie nous enseignent qu’un organisme ne peut faire n’importe quoi n’importe quand. » -  Dossier Hubert Montagner, Philippe Mérieu, Educ nat. 2312

Des phases de vigilances plus ou moins accrues ont donc été identifiées.
Il faut y prêter une attention toute particulière, afin de mettre l’élève en réussite.

L’arrivée du matin est un moment difficile, la vigilance est faible. Par ailleurs, chaque élève doit s’ajuster aux exigences de l’école quelque soit la situation qu’il vit au sein de sa famille.

8h30 – 9h30
L’élève arrive à 8H30, plusieurs ateliers ludiques lui sont alors proposés.
- Échecs, Dames.
- Peinture, dessins.
- Jeux, ( cubes, puzzles, châteaux forts et chevaliers, poupées )
- Livres a disposition.
- Histoires lues.
- Repos. ( certains finiront leur nuit)
- Extérieur.

(suite…)



L’équipe pédagogique
20 octobre, 2008, 16:43
Classé dans : La structure de l'ecole

Le management de l’équipe :
- Réunions hebdomadaires ( instituteurs et plateau technique ): relecture de la semaine passée et planification de la semaine à venir.
- Travail en équipe et en collaboration sur des projets spécifiques (culturels, scientifiques, sportifs, etc…)
- Travail en partenariat avec le plateau technique.
- Travail en partenariat avec des intervenants extérieurs.
- Un samedi matin par mois sera consacré à recevoir les parents qui le souhaitent.
- Déjeuner avec les enfants à midi.
- Participation aux récréations.

Permanence d’un plateau technique intégré dans les locaux scolaires :
Les enfants EIP en inadaptation scolaire ont souvent recours à des spécialistes ( psychologue, orthophoniste, par exemple). Nous souhaitons pouvoir proposer des consultations dans l’école, pour que les parents n’aient plus à jongler d’un spécialiste à l’autre. Les remédiations seront coordonnées entre elles grâce aux réunions hebdomadaires.

La coordination est un élément clef : le travail en équipe, dans le secret pédagogique partagé est une donnée de notre école.



Etats des lieux …
20 octobre, 2008, 16:20
Classé dans : Etats des lieux

Les récentes découvertes scientifiques en Neuropsychologie ont permis de diagnostiquer différents modes d’apprentissages ainsi que les troubles qui leur sont associés lorsqu’ils « dys-fonctionnent ». Certains enfants dès le début de leur scolarité, alors qu’aucun signe ne le laissait présager, semblent être entrâvés dans leur parcours scolaire. Les neurosciences cherchent à expliciter ces difficultés, à nous, pédagogues, de les mettre au service de l’école, de la classe…de chaque élève, donc, et de les utiliser à bon escient.

Les institutions ont été alertées par des psychologues cliniciens ou des pédagogues de renom sur ces particularités de fonctionnement cognitif.

Quelques mesures gouvernementales :

Le Conseil de l’Europe: Dés 1994 l’assemblée parlementaire du conseil de l’europe a voté la recommandation 1248 relative à l’éducation des enfants surdoués.
« Les enfants surdoués, comme les autres enfants, ont besoin de conditions d’enseignement adaptées qui leur permettent de développer pleinement leurs possibilités ».

Le Ministère de l’Éducation : En Mars 2002, le ministre de l’Éducation de l’époque Jack Lang reçoit le rapport effectué par le professeur Delaubier concernant la précocité intellectuelle. (rapport Delaubier ci-dessous). A cette occasion il déclare :
« L’École républicaine de l’intégration doit reconnaître la diversité des talents et des intelligences, dans le cadre d’une culture commune. Elle doit tenir compte des singularités de chaque enfant et adolescent et mieux prendre en compte les besoins spécifiques des élèves en situation d’échec ou de souffrance.  » Plusieurs décisions ont été adoptées depuis afin de permettre une meilleure prise en charge des EIP dans leur scolarité.
En octobre 2007 La loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école prévoit: « une meilleure prise en charge des élèves intellectuellement précoces ou manifestant des aptitudes particulières et qui montrent aisance et rapidité dans les activités scolaires, notamment par des aménagements appropriés ».

Des classes publiques ont été créées en 1987 mais ces tentatives n’ont pas été couronnées de succès.
Des écoles privées ont repris le flambeau.
Quelques écoles proposent d’effectuer un CE1 CE2 au cours de la même année scolaire. Des collèges et lycées accueillent des EIP dans leur classes et leur dispensent des heures supplémentaires afin de développer leurs connaissances. A noter 3 collèges dans la région : collège de Bron, le collège Fénélon et le collège de la Favorite qui accueillent des EIP dans leur structure selon différentes modalités.

Etats des lieux ... dans Etats des lieux pdf rapportdelaubier.pdf



Qui sont ces enfants pas comme les autres ?
20 octobre, 2008, 14:55
Classé dans : l'EIP : sa situation scolaire

Pourquoi tant de surdoués échouent-ils à l’école ?
Comment expliquer que 45% des enfants diagnostiqués redoublent et que 20% n’atteignent pas le bac ?

Un enfant SURDOUÉ est avant tout un enfant DIFFERENT :

« Un enfant surdoué est un enfant qui présente des particularités sur les plans intellectuel et affectif.
Il doit être compris dans son fonctionnement pour que son potentiel intellectuel et psychologique puisse s’épanouir :
Sur le plan intellectuel, un enfant surdoué se distingue par une forme particulière d’intelligence. Etre surdoué signifie fonctionner avec un mode de pensée, une structure de raisonnement différente. Cette particularité rend difficile l’adaptation scolaire et sociale de l’enfant surdoué.
Sur le plan affectif, l’enfant surdoué est d’une sensibilité extrême. Cette sensibilité fragilise son développement affectif et le rend psychologiquement vulnérable.  » (Jeanne Siaud Facchin )


Home |
ECOLOBLOG |
LES ENFANTS: L'AVENIR |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Kyziah au Sénégal
| " COUREUR DES BOIS " Le bl...
| TSTL : Technicien Supérieur...